Showing events at:La Piscine Musée D'art Et D' Industrie André Diligent after Aug 19 near

Found 94 events matching your query

Visite Guidée Jules Adler
from June 29, 2019 to September 21, 2019

Visite guidée de l'exposition temporaire en cours: Jules Adler, peindre sous la IIIe République Du 29 juin au 21 septembre 2019

See more: Ile De France ,
Location: La Piscine Musée D'art Et D' Industrie André Diligent 23 Rue De L Esperance, 59100, Roubaix, France (< 1km)
Last refreshed 4 months ago from: https://openagenda.com/iledefrance/event/visite-guidee-jules-...

Peter Briggs, Brouillon Général
from June 28, 2019 to September 22, 2019

La Piscine s'est associée aux musées d'Issoudun, de Belfort et d'Angers pour présenter en quatre étapes le travail du sculpteur Peter Briggs. Né en 1950 en Angleterre, Peter Briggs vit et travaille en France depuis le début des années 1970. Sculpteur qui se tient à l'écart des courants dominants, il occupe une place particulière et atypique sur la scène contemporaine française et internationale. Dès ses débuts dans les années 1960-70, marqué par un désir de prolifération, son travail s'organise en cycles souvent laissés volontairement incomplets sur lesquels il revient quelquefois des années après ; il expérimente en permanence des processus qui font naître des formes qu'il n'a cessé de développer. Il se sert de l'histoire de la sculpture et des techniques qui y sont associées pour contextualiser ses travaux, réunis sous forme d'installations, d'accumulations, voire d'hybridations. Explorant les possibilités d'une gamme étendue de processus dans un dialogue permanent entre formes et matières, il crée à terme des « index anachroniques où des éléments aussi bien contemporains, recréations, reproductions que pièces historiques sont organisés pour donner un sens particulier à l'espace ». La dialectique entre passé et présent, conceptualisation et réification est au centre de ses préoccupations, à travers la notion de ce qu'il qualifie d' « interprocessualité ». Globalement, Briggs considère « la sculpture comme un point de vue, un positionnement historique qui permet une perspective particulière sur la modernité et le contemporain, il est à la fois acteur et spectateur, chercheur et fabricant ». C'est donc un parcours intellectuel aussi bien qu'une production d'artiste qui serait la clé de lecture de l'ensemble de cet œuvre à la fois onirique et concret. À chaque étape de l'exposition « Brouillon général », l'artiste poursuit sa logique d'extension de la collection dans laquelle il sélectionne les éléments exposés à chaque étape, un choix et une configuration à chaque fois différents. Avec de nouvelles pièces issues de la production de son atelier, qui s'ajoutent aux matériaux et formes, échantillons, chutes et essais techniques, accumulés et archivés depuis 40 ans, le choix s'enrichit progressivement. Un regard particulier porté sur la radicalité de cet espace de création en perpétuel devenir est proposé par l'artiste. Commissariat de l'exposition en collaboration avec Peter Briggs : Christine Besson (conservateur du musée des Beaux-arts d'Angers), Patrice Moreau (conservateur du musée de l'Hospice Saint-Roch d'Issoudun), Nicolas Surlapierre (conservateur des musées de Besançon), Marc Verdure (conservateur des musées de Belfort) et Bruno Gaudichon (conservateur du musée de Roubaix) Catalogue numérique par les éditions Naïma en vente sur : www.naimaeditions.com/peterbriggs Le Fil Rouge - galerie QSP situé au 112, av. Jean Lebas à Roubaix présentera une exposition des céramiques de Peter Briggs du 18 mai au 27 juillet 2019.

See more: Ile De France ,
Location: La Piscine Musée D'art Et D' Industrie André Diligent 23 Rue De L Esperance, 59100, Roubaix, France (< 1km)
Last refreshed 4 months ago from: https://openagenda.com/iledefrance/event/peter-briggs-brouill...

Jules Adler, Peindre Sous La Ii Ie République
from June 28, 2019 to September 22, 2019

Jules Adler, Peindre sous la IIIe République Jules Adler, Peindre sous la IIIe République Peintre franc-comtois né à Luxeuil-les-Bains, Jules Adler (1865-1952) s'inscrit dans le courant des artistes naturalistes qui ont incarné, à la fin du XIXe siècle, une voie alternative entre les avant-gardes impressionnistes et un art plus officiel qu'on dit académique. À l'origine d'une peinture d'histoire inscrite singulièrement dans son temps, Adler est aujourd'hui un peintre largement oublié malgré une longue et véritable carrière institutionnelle. La rétrospective présentée à Dole et Évian avant Roubaix et Paris, avec le soutien de l'association des Amis de Jules Adler, fait suite au colloque organisé par le musée de Dole en partenariat avec le Centre Georges-Chevrier (Dijon, UMR 7366, université de Bourgogne / CNRS) en janvier 2016. Elle est l'occasion de réécrire et de découvrir l'œuvre complexe de ce peintre, pris entre modernité et académisme, de mieux comprendre ses hésitations formelles et iconographiques, son inscription dans le contexte historique, socio-culturel et politique de la Troisième République. Au musée de Roubaix, l'œuvre d'Adler trouve un écho particulier dans la production de Rémy Cogghe (1854-1935), éminent représentant d'un naturalisme décliné sur le mode flamand et anecdotique. Il entre par ailleurs en résonnance avec la section consacrée, dans la nouvelle galerie de sculptures, à la représentation des travailleurs et au rêve, poursuivi par maints sculpteurs à la fin du XIXe et au début du XXe siècle d'un monument à la gloire du travail et des travailleurs, de Rodin à Meunier en passant par Dalou et Bouchard. Plus largement Roubaix, ville industrielle et industrieuse qui dut sa prospérité au labeur textile, s'est imposée comme une étape évidente pour l'exposition. Jules Adler est présent dans les collections du musée avec un dessin au fusain et pastel de garçon assis offert par Julia Izart en 1938 et deux paysages industriels exécutés à Charleroi en 1901 donnés récemment par Vincent Foucart. Ces trois œuvres permettent de rappeler combien Jules Adler a constitué une personnalité importante pour la scène artistique locale du début du XXe siècle, bien représentée dans les expositions de la galerie Dujardin qu'animèrent de 1905 à 1939 Eugène et Rose Dujardin. Défendant une programmation post-impressioniste assez prudente, alignée sur le modèle des salons parisiens et locaux de l'entre-deux-guerres, la galerie Dujardin consacre en effet dans les années 1920 plusieurs accrochages aux membres du « Groupe des Dix » qui réunit, outre Adler, les peintres Charreton, Bergès, Désiré-Lucas, Montezin, Marie Réol, Grosjean, Jourdan, Quost et Willaume. La référence rassurante à l'Impressionnisme contribue à susciter un véritable marché dans la région du Nord pour ces artistes dont bon nombre bénéficièrent d'expositions personnelles dans la galerie installée 14 boulevard de Paris à proximité du parc de Barbieux. Ce fut le cas pour le « Maître Jules Adler » du 1 au 15 avril 1925. Rassemblant une cinquantaine de peintures et dessins provenant de collections publiques et privées, et notamment quelques formats monumentaux entrés dans l'imaginaire collectif (ainsi de La Grève au Creusot), l'exposition permettra de mettre en avant la diversité thématique et typologique de la production d'Adler, la dimension sociale et humaine de son art et l'engagement du peintre en faveur des figures du peuple - mineur, petite main ou simple chemineau. Aux côtés des motifs de prédilection, de celui qui fut qualifié de « peintre des humbles », puisés dans le monde de la rue et plus largement de la ville et des villages, seront évoquées des commandes spécifiques comme le décor des Thermes de Luxeuil-les-Bains. Commissariat général Alice Massé Commissariat scientifique Amélie Lavin (directrice du musée des Beaux-Arts de Dole), Vincent Chambarlhac (maître de conférences en histoire contemporaine, Université de Bourgogne France- Comté), Bertrand Tillier (professeur en histoire contemporaine, Université Paris 1 Panthéon- Sorbonne) Monographie Jules Adler (1865-1952). Peindre sous la Troisième République, publiée à l'occasion de l'exposition aux éditions Silvana Editoriale Cette exposition est reconnue d'intérêt national par le ministère de la Culture / Direction générale des patrimoines / Service des musées de France. Elle a bénéficié à ce titre d'un soutien financier exceptionnel de l'État.

See more: Ile De France ,
Location: La Piscine Musée D'art Et D' Industrie André Diligent 23 Rue De L Esperance, 59100, Roubaix, France (< 1km)
Last refreshed 4 months ago from: https://openagenda.com/iledefrance/event/jules-adler-peindre-...

Le Travail, La Lutte Et Les Passions
from June 28, 2019 to September 22, 2019

Acquis de longue date à la cause de la sculpture des XIXe et XXe siècles, le musée de Roubaix a accepté avec enthousiasme la proposition d'un couple de collectionneurs parisiens de lui faire don, sous réserve d'usufruit, d'un très bel et rare ensemble de bronzes décoratifs belges. Présentée pour la première fois au public, cette collection comprend cinq bronzes de l'emblématique Constantin Meunier (1831-1905), sept bronzes du baroque moderne Jef Lambeaux (1852-1908) et un bronze de Joseph Witterwulghe (1883-1967). Jef Lambeaux et Constantin Meunier constituent deux signatures fortes particulièrement bienvenues dans les collections roubaisiennes où elles contribuent à affirmer le lien fort qui unit l'histoire du musée à la «belgitude» de Roubaix. La proximité géographique et les besoins considérables de main d'œuvre d'une industrie textile (lainière notamment) en pleine explosion ont alimenté au XIXe et au début du XXe siècles une très importante immigration flamande dans toute la métropole lilloise, et notamment dans les villes de Roubaix et Tourcoing. Ces œuvres prennent un sens particulier à proximité de la nouvelle galerie de sculptures, où sont abordés, entre autres, la question de la sculpture décorative dans les intérieurs privés, la notion d'édition et de multiple, ou encore le thème des monuments au travail et aux travailleurs, autour des recherches de Dalou et Rodin, de Meunier et de Bouchard. Leur présentation en cohérence avec la rétrospective Jules Adler qui se tient au même moment permet d'enrichir une saison consacrée aux images engagées du monde des humbles et des laborieux dans l'art moderne. Cette exposition-dossier est également l'expression de la reconnaissance de La Piscine envers M. et Mme Mongin pour leur généreuse attention en faveur du patrimoine sculpté conservé à La Piscine. Commissariat Alice Massé

See more: Ile De France ,
Location: La Piscine Musée D'art Et D' Industrie André Diligent 23 Rue De L Esperance, 59100, Roubaix, France (< 1km)
Last refreshed 4 months ago from: https://openagenda.com/iledefrance/event/le-travail-la-lutte-...

Ise, Et Perdre Le Fil
from June 28, 2019 to September 22, 2019

Au fil du temps, Ise brode des histoires secrètes. Depuis l'enfance, le fil a été, pour elle, un compagnon de vie, un allié pour fabriquer des choses, pour passer des embûches. Pas un jour, sans un point, un nœud, un tissage, un tressage. Et puis, fortuitement, des étoffes sont apparues. Cette découverte s'est muée en passion boulimique de collectionneuse esthète. Les broderies et fioritures, élaborées avec patience, opiniâtreté, rage parfois... ont donné naissance à tout un équipage onirique aux couleurs surannées. Ces appareils poétiques affirment un équilibre fragile entre humour et sacré, farce et méditation, une impression étrange d'assister à l'exhumation d'œuvres ayant appartenu à une civilisation perdue. Ise développe parallèlement un travail sur papier. Elle imprime ses dessins cousus, qui deviennent des estampes de fil. Le résultat confirme un univers en miroir... Qu'il soit brodé, cousu, estampé, le fil fonde ses créations. Il construit, partitionne et assemble des territoires de papier et de tissus. S'y échafaudent des bribes de narrations, des histoires elliptiques. Les traces, les chemins, parfois, s'interrompent et reprennent, jusqu'à se perdre, ou nous faire perdre... le fil. Commissariat Sylvette Botella-Gaudichon

See more: Ile De France ,
Location: La Piscine Musée D'art Et D' Industrie André Diligent 23 Rue De L Esperance, 59100, Roubaix, France (< 1km)
Last refreshed 4 months ago from: https://openagenda.com/iledefrance/event/ise-et-perdre-le-fil

Belles Feuilles Et Petits Papiers: Artisans Artistes...
from June 28, 2019 to September 22, 2019

Belles feuilles et petits papiers: Artisans - artistes... Belles feuilles et petits papiers: Artisans - artistes. Dessins de textiles et de faïences “Le dessin est la probité de l'art.” Jean-Auguste-Dominique Ingres Dans les deux cabinets de dessins du premier étage du bassin, La Piscine présente tous les trois mois, un extrait de ses collections - ou de celles de collectionneurs et d'artistes - d'œuvres sur papier : dessins, gravures, collages, photographies, aquarelles, affiches, estampes, lavis... Dans l'intimité de ces espaces, le visiteur peut voir au plus près les premières pensées des artistes, les détails qui nourrissent l'œuvre, les croquis délicats ou les réalisations parfaites. Du pensiero au croquis, du dessin technique au modello le processus créatif sera dévoilé dans sa spontanéité, sa sincérité, sa diversité et sa fragile grâce. Commissariat Sylvette Botella Gaudichon et Amandine Delcourt

See more: Ile De France , Roubaix ,
Location: La Piscine Musée D'art Et D' Industrie André Diligent 23 Rue De L Esperance, 59100, Roubaix, France (< 1km)
Last refreshed 4 months ago from: https://openagenda.com/iledefrance/event/belles-feuilles-et-p...

Ise, Et Perdre Le Fil
from June 28, 2019 to September 22, 2019

Au fil du temps, Ise brode des histoires secrètes. Depuis l'enfance, le fil a été, pour elle, un compagnon de vie, un allié pour fabriquer des choses, pour passer des embûches. Pas un jour, sans un point, un nœud, un tissage, un tressage. Et puis, fortuitement, des étoffes sont apparues. Cette découverte s'est muée en passion boulimique de collectionneuse esthète. Les broderies et fioritures, élaborées avec patience, opiniâtreté, rage parfois... ont donné naissance à tout un équipage onirique aux couleurs surannées. Ces appareils poétiques affirment un équilibre fragile entre humour et sacré, farce et méditation, une impression étrange d'assister à l'exhumation d'œuvres ayant appartenu à une civilisation perdue. Ise développe parallèlement un travail sur papier. Elle imprime ses dessins cousus, qui deviennent des estampes de fil. Le résultat confirme un univers en miroir... Qu'il soit brodé, cousu, estampé, le fil fonde ses créations. Il construit, partitionne et assemble des territoires de papier et de tissus. S'y échafaudent des bribes de narrations, des histoires elliptiques. Les traces, les chemins, parfois, s'interrompent et reprennent, jusqu'à se perdre, ou nous faire perdre... le fil. **Commissariat** Sylvette Botella-Gaudichon Au fil du temps, Ise brode des histoires secrètes. Depuis l'enfance, le fil a été, pour elle, un compagnon de vie, un allié pour fabriquer des choses, pour passer des embûches. Pas un jour, sans un point, un nœud, un tissage, un tressage. Et puis, fortuitement, des étoffes sont apparues. Cette découverte s'est muée en passion boulimique de collectionneuse esthète. Les broderies et fioritures, élaborées avec patience, opiniâtreté, rage parfois... ont donné naissance à tout un équipage onirique aux couleurs surannées. Ces appareils poétiques affirment un équilibre fragile entre humour et sacré, farce et méditation, une impression étrange d'assister à l'exhumation d'œuvres ayant appartenu à une civilisation perdue. Ise développe parallèlement un travail sur papier. Elle imprime ses dessins cousus, qui deviennent des estampes de fil. Le résultat confirme un univers en miroir... Qu'il soit brodé, cousu, estampé, le fil fonde ses créations. Il construit, partitionne et assemble des territoires de papier et de tissus. S'y échafaudent des bribes de narrations, des histoires elliptiques. Les traces, les chemins, parfois, s'interrompent et reprennent, jusqu'à se perdre, ou nous faire perdre... le fil. Commissariat Sylvette Botella-Gaudichon

See more: Saison Culturelle , Ile De France , Roubaix , Roubaix ,
Location: La Piscine 23 Rue De L'espérance, 59100, Roubaix, France (< 1km)
Last refreshed 22 days ago from: https://openagenda.com/roubaix/event/ise-et-perdre-le-fil

Le Travail, La Lutte Et Les Passions
from June 28, 2019 to September 22, 2019

Acquis de longue date à la cause de la sculpture des XIXe et XXe siècles, le musée de Roubaix a accepté avec enthousiasme la proposition d'un couple de collectionneurs parisiens de lui faire don, sous réserve d'usufruit, d'un très bel et rare ensemble de bronzes décoratifs belges. Présentée pour la première fois au public, cette collection comprend cinq bronzes de l'emblématique Constantin Meunier (1831-1905), sept bronzes du baroque moderne Jef Lambeaux (1852-1908) et un bronze de Joseph Witterwulghe (1883-1967). Jef Lambeaux et Constantin Meunier constituent deux signatures fortes particulièrement bienvenues dans les collections roubaisiennes où elles contribuent à affirmer le lien fort qui unit l'histoire du musée à la «belgitude» de Roubaix. La proximité géographique et les besoins considérables de main d'œuvre d'une industrie textile (lainière notamment) en pleine explosion ont alimenté au XIXe et au début du XXe siècles une très importante immigration flamande dans toute la métropole lilloise, et notamment dans les villes de Roubaix et Tourcoing. Ces œuvres prennent un sens particulier à proximité de la nouvelle galerie de sculptures, où sont abordés, entre autres, la question de la sculpture décorative dans les intérieurs privés, la notion d'édition et de multiple, ou encore le thème des monuments au travail et aux travailleurs, autour des recherches de Dalou et Rodin, de Meunier et de Bouchard. Leur présentation en cohérence avec la rétrospective Jules Adler qui se tient au même moment permet d'enrichir une saison consacrée aux images engagées du monde des humbles et des laborieux dans l'art moderne. Cette exposition-dossier est également l'expression de la reconnaissance de La Piscine envers M. et Mme Mongin pour leur généreuse attention en faveur du patrimoine sculpté conservé à La Piscine. Commissariat Alice Massé Acquis de longue date à la cause de la sculpture des XIXe et XXe siècles, le musée de Roubaix a accepté avec enthousiasme la proposition d'un couple de collectionneurs parisiens de lui faire don, sous réserve d'usufruit, d'un très bel et rare ensemble de bronzes décoratifs belges. Présentée pour la première fois au public, cette collection comprend cinq bronzes de l'emblématique Constantin Meunier (1831-1905), sept bronzes du baroque moderne Jef Lambeaux (1852-1908) et un bronze de Joseph Witterwulghe (1883-1967). Jef Lambeaux et Constantin Meunier constituent deux signatures fortes particulièrement bienvenues dans les collections roubaisiennes où elles contribuent à affirmer le lien fort qui unit l'histoire du musée à la «belgitude» de Roubaix. La proximité géographique et les besoins considérables de main d'œuvre d'une industrie textile (lainière notamment) en pleine explosion ont alimenté au XIXe et au début du XXe siècles une très importante immigration flamande dans toute la métropole lilloise, et notamment dans les villes de Roubaix et Tourcoing. Ces œuvres prennent un sens particulier à proximité de la nouvelle galerie de sculptures, où sont abordés, entre autres, la question de la sculpture décorative dans les intérieurs privés, la notion d'édition et de multiple, ou encore le thème des monuments au travail et aux travailleurs, autour des recherches de Dalou et Rodin, de Meunier et de Bouchard. Leur présentation en cohérence avec la rétrospective Jules Adler qui se tient au même moment permet d'enrichir une saison consacrée aux images engagées du monde des humbles et des laborieux dans l'art moderne. Cette exposition-dossier est également l'expression de la reconnaissance de La Piscine envers M. et Mme Mongin pour leur généreuse attention en faveur du patrimoine sculpté conservé à La Piscine. Commissariat Alice Massé

See more: Saison Culturelle , Ile De France , Roubaix , Roubaix ,
Location: La Piscine 23 Rue De L'espérance, 59100, Roubaix, France (< 1km)
Last refreshed 1 day ago from: https://openagenda.com/roubaix/event/le-travail-la-lutte-et-l...

Peter Briggs, Brouillon Général
from June 28, 2019 to September 22, 2019

La Piscine s'est associée aux musées d'Issoudun, de Belfort et d'Angers pour présenter en quatre étapes le travail du sculpteur Peter Briggs. Né en 1950 en Angleterre, Peter Briggs vit et travaille en France depuis le début des années 1970. Sculpteur qui se tient à l'écart des courants dominants, il occupe une place particulière et atypique sur la scène contemporaine française et internationale. Dès ses débuts dans les années 1960-70, marqué par un désir de prolifération, son travail s'organise en cycles souvent laissés volontairement incomplets sur lesquels il revient quelquefois des années après ; il expérimente en permanence des processus qui font naître des formes qu'il n'a cessé de développer. Il se sert de l'histoire de la sculpture et des techniques qui y sont associées pour contextualiser ses travaux, réunis sous forme d'installations, d'accumulations, voire d'hybridations. Explorant les possibilités d'une gamme étendue de processus dans un dialogue permanent entre formes et matières, il crée à terme des « index anachroniques où des éléments aussi bien contemporains, recréations, reproductions que pièces historiques sont organisés pour donner un sens particulier à l'espace ». La dialectique entre passé et présent, conceptualisation et réification est au centre de ses préoccupations, à travers la notion de ce qu'il qualifie d' « interprocessualité ». Globalement, Briggs considère « la sculpture comme un point de vue, un positionnement historique qui permet une perspective particulière sur la modernité et le contemporain, il est à la fois acteur et spectateur, chercheur et fabricant ». C'est donc un parcours intellectuel aussi bien qu'une production d'artiste qui serait la clé de lecture de l'ensemble de cet œuvre à la fois onirique et concret. À chaque étape de l'exposition « Brouillon général », l'artiste poursuit sa logique d'extension de la collection dans laquelle il sélectionne les éléments exposés à chaque étape, un choix et une configuration à chaque fois différents. Avec de nouvelles pièces issues de la production de son atelier, qui s'ajoutent aux matériaux et formes, échantillons, chutes et essais techniques, accumulés et archivés depuis 40 ans, le choix s'enrichit progressivement. Un regard particulier porté sur la radicalité de cet espace de création en perpétuel devenir est proposé par l'artiste. Commissariat de l'exposition en collaboration avec Peter Briggs : Christine Besson (conservateur du musée des Beaux-arts d'Angers), Patrice Moreau (conservateur du musée de l'Hospice Saint-Roch d'Issoudun), Nicolas Surlapierre (conservateur des musées de Besançon), Marc Verdure (conservateur des musées de Belfort) et Bruno Gaudichon (conservateur du musée de Roubaix) Catalogue numérique par les éditions Naïma en vente sur : ((www.naimaeditions.com/peterbriggs))(http://www.naimaeditions.com/peterbriggs) Le Fil Rouge - galerie QSP situé au 112, av. Jean Lebas à Roubaix présentera une exposition des céramiques de Peter Briggs du 18 mai au 27 juillet 2019. La Piscine s'est associée aux musées d'Issoudun, de Belfort et d'Angers pour présenter en quatre étapes le travail du sculpteur Peter Briggs. Né en 1950 en Angleterre, Peter Briggs vit et travaille en France depuis le début des années 1970. Sculpteur qui se tient à l'écart des courants dominants, il occupe une place particulière et atypique sur la scène contemporaine française et internationale. Dès ses débuts dans les années 1960-70, marqué par un désir de prolifération, son travail s'organise en cycles souvent laissés volontairement incomplets sur lesquels il revient quelquefois des années après ; il expérimente en permanence des processus qui font naître des formes qu'il n'a cessé de développer. Il se sert de l'histoire de la sculpture et des techniques qui y sont associées pour contextualiser ses travaux, réunis sous forme d'installations, d'accumulations, voire d'hybridations. Explorant les possibilités d'une gamme étendue de processus dans un dialogue permanent entre formes et matières, il crée à terme des « index anachroniques où des éléments aussi bien contemporains, recréations, reproductions que pièces historiques sont organisés pour donner un sens particulier à l'espace ». La dialectique entre passé et présent, conceptualisation et réification est au centre de ses préoccupations, à travers la notion de ce qu'il qualifie d' « interprocessualité ». Globalement, Briggs considère « la sculpture comme un point de vue, un positionnement historique qui permet une perspective particulière sur la modernité et le contemporain, il est à la fois acteur et spectateur, chercheur et fabricant ». C'est donc un parcours intellectuel aussi bien qu'une production d'artiste qui serait la clé de lecture de l'ensemble de cet œuvre à la fois onirique et concret. À chaque étape de l'exposition « Brouillon général », l'artiste poursuit sa logique d'extension de la collection dans laquelle il sélectionne les éléments exposés à chaque étape, un choix et une configuration à chaque fois différents. Avec de nouvelles pièces issues de la production de son atelier, qui s'ajoutent aux matériaux et formes, échantillons, chutes et essais techniques, accumulés et archivés depuis 40 ans, le choix s'enrichit progressivement. Un regard particulier porté sur la radicalité de cet espace de création en perpétuel devenir est proposé par l'artiste. Commissariat de l'exposition en collaboration avec Peter Briggs : Christine Besson (conservateur du musée des Beaux-arts d'Angers), Patrice Moreau (conservateur du musée de l'Hospice Saint-Roch d'Issoudun), Nicolas Surlapierre (conservateur des musées de Besançon), Marc Verdure (conservateur des musées de Belfort) et Bruno Gaudichon (conservateur du musée de Roubaix) Catalogue numérique par les éditions Naïma en vente sur : www.naimaeditions.com/peterbriggs Le Fil Rouge - galerie QSP situé au 112, av. Jean Lebas à Roubaix présentera une exposition des céramiques de Peter Briggs du 18 mai au 27 juillet 2019.

See more: Saison Culturelle , Ile De France , Roubaix , Roubaix ,
Location: La Piscine 23 Rue De L'espérance, 59100, Roubaix, France (< 1km)
Last refreshed 1 day ago from: https://openagenda.com/roubaix/event/peter-briggs-brouillon-g...

Jules Adler, Peindre Sous La Ii Ie République
from June 28, 2019 to September 22, 2019

Jules Adler, Peindre sous la IIIe République Peintre franc-comtois né à Luxeuil-les-Bains, Jules Adler (1865-1952) s'inscrit dans le courant des artistes naturalistes qui ont incarné, à la fin du XIXe siècle, une voie alternative entre les avant-gardes impressionnistes et un art plus officiel qu'on dit académique. À l'origine d'une peinture d'histoire inscrite singulièrement dans son temps, Adler est aujourd'hui un peintre largement oublié malgré une longue et véritable carrière institutionnelle. La rétrospective présentée à Dole et Évian avant Roubaix et Paris, avec le soutien de l'association des Amis de Jules Adler, fait suite au colloque organisé par le musée de Dole en partenariat avec le Centre Georges-Chevrier (Dijon, UMR 7366, université de Bourgogne / CNRS) en janvier 2016. Elle est l'occasion de réécrire et de découvrir l'œuvre complexe de ce peintre, pris entre modernité et académisme, de mieux comprendre ses hésitations formelles et iconographiques, son inscription dans le contexte historique, socio-culturel et politique de la Troisième République. Au musée de Roubaix, l'œuvre d'Adler trouve un écho particulier dans la production de Rémy Cogghe (1854-1935), éminent représentant d'un naturalisme décliné sur le mode flamand et anecdotique. Il entre par ailleurs en résonnance avec la section consacrée, dans la nouvelle galerie de sculptures, à la représentation des travailleurs et au rêve, poursuivi par maints sculpteurs à la fin du XIXe et au début du XXe siècle d'un monument à la gloire du travail et des travailleurs, de Rodin à Meunier en passant par Dalou et Bouchard. Plus largement Roubaix, ville industrielle et industrieuse qui dut sa prospérité au labeur textile, s'est imposée comme une étape évidente pour l'exposition. Jules Adler est présent dans les collections du musée avec un dessin au fusain et pastel de garçon assis offert par Julia Izart en 1938 et deux paysages industriels exécutés à Charleroi en 1901 donnés récemment par Vincent Foucart. Ces trois œuvres permettent de rappeler combien Jules Adler a constitué une personnalité importante pour la scène artistique locale du début du XXe siècle, bien représentée dans les expositions de la galerie Dujardin qu'animèrent de 1905 à 1939 Eugène et Rose Dujardin. Défendant une programmation post-impressioniste assez prudente, alignée sur le modèle des salons parisiens et locaux de l'entre-deux-guerres, la galerie Dujardin consacre en effet dans les années 1920 plusieurs accrochages aux membres du « Groupe des Dix » qui réunit, outre Adler, les peintres Charreton, Bergès, Désiré-Lucas, Montezin, Marie Réol, Grosjean, Jourdan, Quost et Willaume. La référence rassurante à l'Impressionnisme contribue à susciter un véritable marché dans la région du Nord pour ces artistes dont bon nombre bénéficièrent d'expositions personnelles dans la galerie installée 14 boulevard de Paris à proximité du parc de Barbieux. Ce fut le cas pour le « Maître Jules Adler » du 1 au 15 avril 1925. Rassemblant une cinquantaine de peintures et dessins provenant de collections publiques et privées, et notamment quelques formats monumentaux entrés dans l'imaginaire collectif (ainsi de _La Grève au Creusot_), l'exposition permettra de mettre en avant la diversité thématique et typologique de la production d'Adler, la dimension sociale et humaine de son art et l'engagement du peintre en faveur des figures du peuple - mineur, petite main ou simple chemineau. Aux côtés des motifs de prédilection, de celui qui fut qualifié de « peintre des humbles », puisés dans le monde de la rue et plus largement de la ville et des villages, seront évoquées des commandes spécifiques comme le décor des Thermes de Luxeuil-les-Bains. **Commissariat général** Alice Massé **Commissariat scientifique** Amélie Lavin (directrice du musée des Beaux-Arts de Dole), Vincent Chambarlhac (maître de conférences en histoire contemporaine, Université de Bourgogne France- Comté), Bertrand Tillier (professeur en histoire contemporaine, Université Paris 1 Panthéon- Sorbonne) Monographie Jules Adler (1865-1952). Peindre sous la Troisième République, publiée à l'occasion de l'exposition aux éditions Silvana Editoriale Cette exposition est reconnue d'intérêt national par le ministère de la Culture / Direction générale des patrimoines / Service des musées de France. Elle a bénéficié à ce titre d'un soutien financier exceptionnel de l'État. Peintre franc-comtois né à Luxeuil-les-Bains, Jules Adler (1865-1952) s'inscrit dans le courant des artistes naturalistes qui ont incarné, à la fin du XIXe siècle, une voie alternative entre les avant-gardes impressionnistes et un art plus officiel qu'on dit académique. À l'origine d'une peinture d'histoire inscrite singulièrement dans son temps, Adler est aujourd'hui un peintre largement oublié malgré une longue et véritable carrière institutionnelle. La rétrospective présentée à Dole et Évian avant Roubaix et Paris, avec le soutien de l'association des Amis de Jules Adler, fait suite au colloque organisé par le musée de Dole en partenariat avec le Centre Georges-Chevrier (Dijon, UMR 7366, université de Bourgogne / CNRS) en janvier 2016. Elle est l'occasion de réécrire et de découvrir l'œuvre complexe de ce peintre, pris entre modernité et académisme, de mieux comprendre ses hésitations formelles et iconographiques, son inscription dans le contexte historique, socio-culturel et politique de la Troisième République. Au musée de Roubaix, l'œuvre d'Adler trouve un écho particulier dans la production de Rémy Cogghe (1854-1935), éminent représentant d'un naturalisme décliné sur le mode flamand et anecdotique. Il entre par ailleurs en résonnance avec la section consacrée, dans la nouvelle galerie de sculptures, à la représentation des travailleurs et au rêve, poursuivi par maints sculpteurs à la fin du XIXe et au début du XXe siècle d'un monument à la gloire du travail et des travailleurs, de Rodin à Meunier en passant par Dalou et Bouchard. Plus largement Roubaix, ville industrielle et industrieuse qui dut sa prospérité au labeur textile, s'est imposée comme une étape évidente pour l'exposition. Jules Adler est présent dans les collections du musée avec un dessin au fusain et pastel de garçon assis offert par Julia Izart en 1938 et deux paysages industriels exécutés à Charleroi en 1901 donnés récemment par Vincent Foucart. Ces trois œuvres permettent de rappeler combien Jules Adler a constitué une personnalité importante pour la scène artistique locale du début du XXe siècle, bien représentée dans les expositions de la galerie Dujardin qu'animèrent de 1905 à 1939 Eugène et Rose Dujardin. Défendant une programmation post-impressioniste assez prudente, alignée sur le modèle des salons parisiens et locaux de l'entre-deux-guerres, la galerie Dujardin consacre en effet dans les années 1920 plusieurs accrochages aux membres du « Groupe des Dix » qui réunit, outre Adler, les peintres Charreton, Bergès, Désiré-Lucas, Montezin, Marie Réol, Grosjean, Jourdan, Quost et Willaume. La référence rassurante à l'Impressionnisme contribue à susciter un véritable marché dans la région du Nord pour ces artistes dont bon nombre bénéficièrent d'expositions personnelles dans la galerie installée 14 boulevard de Paris à proximité du parc de Barbieux. Ce fut le cas pour le « Maître Jules Adler » du 1 au 15 avril 1925. Rassemblant une cinquantaine de peintures et dessins provenant de collections publiques et privées, et notamment quelques formats monumentaux entrés dans l'imaginaire collectif (ainsi de La Grève au Creusot), l'exposition permettra de mettre en avant la diversité thématique et typologique de la production d'Adler, la dimension sociale et humaine de son art et l'engagement du peintre en faveur des figures du peuple - mineur, petite main ou simple chemineau. Aux côtés des motifs de prédilection, de celui qui fut qualifié de « peintre des humbles », puisés dans le monde de la rue et plus largement de la ville et des villages, seront évoquées des commandes spécifiques comme le décor des Thermes de Luxeuil-les-Bains. Commissariat général Alice Massé Commissariat scientifique Amélie Lavin (directrice du musée des Beaux-Arts de Dole), Vincent Chambarlhac (maître de conférences en histoire contemporaine, Université de Bourgogne France- Comté), Bertrand Tillier (professeur en histoire contemporaine, Université Paris 1 Panthéon- Sorbonne) Monographie Jules Adler (1865-1952). Peindre sous la Troisième République, publiée à l'occasion de l'exposition aux éditions Silvana Editoriale Cette exposition est reconnue d'intérêt national par le ministère de la Culture / Direction générale des patrimoines / Service des musées de France. Elle a bénéficié à ce titre d'un soutien financier exceptionnel de l'État.

See more: Saison Culturelle , Ile De France , Roubaix , Roubaix ,
Location: La Piscine 23 Rue De L'espérance, 59100, Roubaix, France (< 1km)
Last refreshed 22 days ago from: https://openagenda.com/roubaix/event/jules-adler-peindre-sous...

Animation Pour Les 4 12 Ans
from October 28, 2018 to August 25, 2019

En parallèle à la visite des adultes, nous proposons une séance d'animation de 16h à 17h30 pour les enfants qui les accompagnent ce jour-là au musée. En parallèle à la visite des adultes, nous proposons une séance d'animation de 16h à 17h30 pour les enfants qui les accompagnent ce jour-là au musée.

See more: Roubaix ,
Location: 23 Rue De L'espérance 23 Rue De L'espérance, 59100, Roubaix, France (< 1km)
Last refreshed about 2 months ago from: https://openagenda.com/roubaix/event/l-animation-jeunes-publics

Visite Guidée Des Collections
from October 28, 2018 to September 01, 2019

Chaque dimanche, le musée La Piscine propose une visite guidée de ses collections permanentes. Chaque dimanche, le musée La Piscine propose une visite guidée de ses collections permanentes.

See more: Roubaix ,
Location: 23 Rue De L'espérance 23 Rue De L'espérance, 59100, Roubaix, France (< 1km)
Last refreshed about 2 months ago from: https://openagenda.com/roubaix/event/visite-guidee-des-collec...

1 Dimanche Du Mois
from November 04, 2018 to August 04, 2019

Chaque premier dimanche du mois, l'accès aux collections permanentes du musée est libre pour tous. C'est l'occasion de découvrir seul ou à plusieurs le musée, de visiter les expositions temporaires (accessibles au tarif réduit), de partager ou de redécouvrir ses coups de cœur ! Chaque premier dimanche du mois, l'accès aux collections permanentes du musée est libre pour tous. C'est l'occasion de découvrir seul ou à plusieurs le musée, de visiter les expositions temporaires (accessibles au tarif réduit), de partager ou de redécouvrir ses coups de cœur !

See more: Saison Culturelle , Roubaix , Roubaix ,
Location: La Piscine 23 Rue De L'espérance, 59100, Roubaix, France (< 1km)
Last refreshed 8 days ago from: https://openagenda.com/roubaix/event/1-dimanche-du-mois_546

Animation Pour Les 4 12 Ans
from October 28, 2018 to August 25, 2019

En parallèle à la visite des adultes, nous proposons une séance d'animation de 16h à 17h30 pour les enfants qui les accompagnent ce jour-là au musée En parallèle à la visite des adultes, nous proposons une séance d'animation de 16h à 17h30 pour les enfants qui les accompagnent ce jour-là au musée.

See more: Saison Culturelle , Ile De France , Roubaix ,
Location: La Piscine 23 Rue De L'espérance, 59100, Roubaix, France (< 1km)
Last refreshed about 1 month ago from: https://openagenda.com/saison-culturelle-en-france/event/l-an...

Visite Guidée Des Collections
from October 28, 2018 to September 01, 2019

Chaque dimanche, le musée La Piscine propose une visite guidée de ses collections permanentes. Le 3e dimanche de chaque mois, un itinéraire olfactif permet une découverte de quelques-unes de nos œuvres par les senteurs créées par Givaudan pour le Parcours des sens de Christian Astuguevieille Chaque dimanche, le musée La Piscine propose une visite guidée de ses collections permanentes. Le 3e dimanche de chaque mois, un itinéraire olfactif permet une découverte de quelques-unes de nos œuvres par les senteurs créées par Givaudan pour le Parcours des sens de Christian Astuguevieille.

See more: Saison Culturelle , Ile De France , Roubaix ,
Location: La Piscine 23 Rue De L'espérance, 59100, Roubaix, France (< 1km)
Last refreshed 13 days ago from: https://openagenda.com/saison-culturelle-en-france/event/visi...

Everivent finds events near you. You can find links to your favorite shows and their ticketing offices: concerts, theatre, stand up comedy, sporting events. You will also find tons of local activities in your community whether on vacation or at home, for kids and adults alike. Download our app to get the full experience of everivent